Quinta Da Muradella

C’est en 1991 que José Luis Mateo démarre ce projet de la “Quinta da Muradella”, avec le soutien de sa famille. D’emblée, sa philosophie a été de récupérer les vieux cépages de la région, presque disparus, et de les remettre à l’honneur. Bon nombre de vieux vignobles dans la région étaient abandonnés parce que la production de raisin ne rapportait plus rien. Parcelle après parcelle, José Luis entreprit de restaurer ces vignobles, en appliquant les méthodes biologiques (il est d’ailleurs certifié bio) ou même les principes biodynamiques.